François Adrien Boieldieu

Vun Wikipedia
Wesseln na: Navigatschoon, Söök
François Adrien Boieldieu, Lithographie vun Joseph Kriehuber 1829

François Adrien Boieldieu (* 16. Dezember 1775 in Rouen (Normandie); † 8. Oktober 1834 up sien Landsitt Jarcy bi Paris) weer en franzöösch Opernkomponist.

Leven[ännern | Bornkood ännern]

Boieldieu kreeg sien fröh musikalisch Erziehung besünners dör Charles Broche, den Organisten vun de Kathedrale von Rouen. 1796 gung he nah Paris (Bekanntschap mit Luigi Cherubini), wo he 1798 Klaveerlehrer an dat Conservatoire wurrr. Van 1803 bit 1811 weer he Hoffkomponist in Sankt Petersburg. 1817 wurr he Perfesser för Komposition an’t Conservatoire de Paris.

He weer en Meester vun de Opéra comique. Sien över 40 Opern un Vaudevilles (besünners Zoraime et Zulnar, 1798; Der Kalif von Bagdad, 1800; Jean de Paris, 1812; Die weiße Dame, 1825) teken sück dör riek flüssige Melodik un rhythmisch Lebendigkeit ut. He schreev ok Kammermusik, en Klaveerkonzert un Romanzen. Dat Harpenkonzert C-Dur hett he worhschienlich 1800 ünner den Infloot un de Bekanntschap to Sébastien Érard schafft. Érard weer en Instrumentenbauer, de sien handwarklich Können nich blots för dat Klavier, sonner ok für de Harp verwend hett. Erard arbeitet to disse Tiet woll an de Doppelpedalmechanik vun de Harp.

Warken[ännern | Bornkood ännern]

Bühnenwerke:

  • La Fille coupable (1793)
  • Rosalie et Myrza (1795)
  • L'Heureuse Nouvelle (1797)
  • Le Pari ou Mombreuil et Merville (1797)
  • Zoraïme et Zulnar (1798)
  • La Dot de Suzette (1798)
  • Les Méprises espagnoles (1799)
  • Emma ou La Prisonnière (1799)
  • Béniovski ou Les Exilés du Kamchattka (1800)
  • Le Calife de Bagdad (Der Kalif von Bagdad, 1800)
  • Ma Tante Aurore ou Le Roman impromptu (1803)
  • Le Baiser et la quittance ou Une Aventure de garnison (1803)
  • Aline, reine de Golconde (1804)
  • La Jeune Femme colère (1805)
  • Abderkan (1805)
  • Un Tour de soubrette (1806)
  • Télémaque (1806)
  • Amour et mystère ou Lequel est mon cousin ? (1807)
  • Les Voitures versées ou Le Séducteur en voyage (1808)
  • La Dame invisible (1808)
  • Rien de trop ou Les Deux Paravents (1811)
  • Jean de Paris (1812)
  • Le Nouveau Seigneur de village (1813)
  • Le Béarnais ou Henri IV en voyage (1814)
  • Angéla ou L'Atelier de Jean Cousin (1814)
  • La Fête du village voisin (1816)
  • Charles de France ou Amour et gloire (1816)
  • Le Petit Chaperon rouge (1818)
  • Les Arts rivaux (1821)
  • Blanche de Provence ou La Cour des fées (1821)
  • La France et l'Espagne (1823)
  • Les Trois Genres (1824) (mit Auber)
  • Pharamond (1825)
  • La dame blanche (Die weiße Dame, 1825)
  • Les Deux Nuits (1829)
  • La Marquise de Brinvilliers (1831) (mit Auber, Cherubini u.a.)

Weblenken[ännern | Bornkood ännern]